ENCORE UN GRAND QU’ON A

OUBLIÉ – EDDY GUSTAVE

Bonjour Eddy

EDMOND GUSTAVE DIT EDDY GUSTAVE OU EDMOND MAXIME EST NÉ À MORNE-À-L’EAU DE GUADELOUPE, LE 19 NOVEMBRE 1936.

EDDY GUSTAVE EST UN GRAND CLARINETTISTE, UN GRAND SAXOPHONISTE, GRAND COMPOSITEUR, ARRANGEUR,  CRÉATEUR DE MÉLODIES, PRODUCTEUR ET EDITEUR.

IL A COMMENCÉ PAR ÉTUDIER LE SOLFÈGE, LA CLARINETTE ET AUTRES AU PETIT CONSERVATOIRE « LA LYRE MORNALIENNE » CRÉÉE PAR LE MARI DE SON INSTITUTRICE, MADAME BELMONT. IL Y SERA FORMÉ DÈS L’ÂGE DE 9 ANS JUSQU’À SES 14 ANS.

IL POURSUIVRA SA FORMATION PLUS TARD AVEC LE GRAND MUSICIEN ELIE ROGER.

EN FIN D’ANNÉE SCOLAIRE, DEVANT LES PRESTATIONS ET PROGRÈS DU PETIT SURDOUÉ, LE DIRECTEUR LUI OFFRE LA CLARINETTE DU PETIT CONSERVATOIRE QU’IL CONVOITAIT TANT, COMME RÉCOMPENSE DE FIN D’ANNÉE.

Image de prévisualisation YouTube

COMME LES CARRIÈRES MUSICALES NE SONT PAS BIEN VUES DANS LES SOCIÉTÉS ANTILLAISES DE L’ÉPOQUE, SA MÈRE TROUVE LE CADEAU INSULTANT ET RAMÈNE LA CLARINETTE À MADAME BELMONT DONT LE MARI ESSAIERA  EN VAIN DANS UN PREMIER TEMPS DE LA FAIRE REVENIR SUR SA DÉCISION.

DEVANT L’INSISTANCE D’EDMOND ET DE CERTAINES PERSONNES, ELLE LE LAISSERA REPRENDRE LA MUSIQUE MAIS SOUS HAUTE SURVEILLANCE.

IL EST TRÈS SOLLICITÉ POUR JOUER AVEC PLUSIEURS ORCHESTRES POUR DES BALS ET SPECTACLES.

C’ÉTAIT PRATIQUEMENT IMPOSSIBLE DE JOUER DE FAÇON RÉGULIÈRE EN CES TEMPS-LÀ TELLEMENT SES PARENTS Y ÉTAIENT OPPOSÉS. ET DÉJÀ VENAIT L’IDÉE DE PARTIR UN JOUR POUR POUVOIR ENFIN JOUER, FAIRE DE LA MUSIQUE LIBREMENT. EDDY GUSTAVE SE RAPPELLE QU’IL AVAIT MONTÉ UN PETIT ORCHESTRE POUR LE PLAISIR AVEC ROBERT SARKIS, GERPA, GUY ALEX AU VIOLON.

Image de prévisualisation YouTube

IL RATE SON BACCALAURÉAT AUQUEL SES PARENTS TENAIENT TANT ET ENTRE COMME AIDE-LABORANTIN À LA PHARMACIE BERTHELOT. IL N’ÉTAIT TOUJOURS PAS QUESTION DE DEVENIR UN MUSICIEN PROFESSIONNEL QUAND IL A QUITTÉ L’ÉCOLE À L’ÂGE DE 18 ANS.

MAIS COMME IL LE DIT LUI-MÊME, QUAND ON EST HABITÉ PAR LA MUSIQUE, RIEN À FAIRE. ON NAIT MUSICIEN. ON AIME CELA DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE, C’EST UN GENRE DE SACERDOCE, CELA EST AU PLUS PROFOND DE VOTRE CORPS. MALGRÉ TOUS LES « COUPS » REÇUS DE SES PARENTS POUR LE DÉTOURNER DE SA VOCATION, IL A CONTINUÉ.

IL SE RAPPELLE QU’IL A COMMENCÉ À JOUER DU PIPEAU AUX FÊTES DE FIN D’ANNÉE ETC

AUX ANTILLES, LES GENS DISAIENT ET PENSAIENT QUE LA MUSIQUE ÉTAIT UN TRUC DE VOYOUS. IL FALLAIT DEVENIR AVOCAT OU MÉDECIN, C’EST UN HÉRITAGE DE LA « VIEILLE FRANCE ».

EN TOUT CAS IL GARDE UN EXCELLENT SOUVENIR DE MONSIEUR BELMONT, CE MÉTROPOLITAIN, INSPECTEUR DES CONTRIBUTIONS ET TROMPETTISTE, SURNOMMÉ « LE PÈRE BELMONT » PAR SES ÉLÈVES. A LA « LYRE MORNALIENNE » QU’IL AVAIT CRÉÉE, ON COMMENÇAIT PAR ÉTUDIER LE SOLFÈGE ET IL FALLAIT GAGNER UN PREMIER PRIX POUR ACCÉDER À UN INSTRUMENT.

APRÈS AVOIR PU REPRENDRE LA MUSIQUE APRÈS QUE SA MÈRE FURIEUSE AIT RAMENÉ LA CLARINETTE, CE NE FUT QUE DE LA MUSIQUE AU COMPTE-GOUTTE ET SOUS SURVEILLANCE. IL AVOUE QU’IL JOUAIT PLUS OU MOINS EN CACHETTE À VRAI DIRE.

A L’ÉPOQUE, SES 3 MODÈLES SONT LES GRANDS EMILIEN ANTILE, ROBERT MAVOUNZY ET CHAMPY GENGOUL – PAR AILLEURS INSPECTEUR DE POLICE. CE QU’IL APPELLE LA PREMIÈRE GÉNÉRATION. PUIS SONT VENUS LES SOPRANN, ABEL ZENON, EDOUARD BENOIT ETC

Image de prévisualisation YouTube

IL SE RAPPELLE AUSSI DE SON PREMIER BAL OÚ IL DEVAIT FAIRE UNE PRESTATION, C’ÉTAIT LE BAL DU CONSEIL GÉNÉRAL. C’ÉTAIT L’ORCHESTRE « JEUNESSE » DE PAUL-ÉMILE HALLIAR. SA MÈRE A INSISTÉ POUR QU’IL RAMÈNE SON GARÇON AUSSITÔT LA FIN DU SPECTACLE.

VU SES FACILITÉS À LA PHAMARCIE BERTHELOT, SON EMPLOYEUR DÉCIDE DE L’ENVOYER SE FORMER EN FRANCE. IL PART POUR PARIS OÚ SON EMPLOYEUR L’A INSCRIT À UNE ÉCOLE DE CHIMIE, L’INSTITUT VIOLET POUR DEVENIR LABORANTIN.

IL OBTIENT SON DIPLÔME ET TRAVAILLE DANS DES ÉTABLISSEMENTS TELS QUE ROUSSEL.

EDDY SE RAPPELLE QU’IL Y AVAIT ALORS BEAUCOUP DE BALS ANTILLAIS, LARGEMENT PLUS
QU’AUJOURD’HUI ET EDDY PEUT NOUS EN CITER UNE DIZAINE AU MOINS :

-   LE « BAL NÈGRE BLUMET » AVEC BAREL COPPET

-   AU METRO CAMPO FORMIO, IL Y AVAIT LE « MARTINIQUE À  PARIS » AVEC LOULOU MAUGÈRE

-   « LA ROSE ROUGE » À MONTPARNASSE AVEC LE FRÈRE DE BAREL, HONORÉ COPPET

-   AU PANTHÉON « LA CARAÏBE » TENU PAR CLODOMIR

-   « LE TEXEL »

-  « LE TRIOLET » DANS LE 11ÈME ARRONDISSEMENT

-   A PIGALLE, C’ÉTAIT PLUTÔT LE JAZZ AVEC UN NIVEAU UN PEU PLUS ÉLEVÉ

-    « LA CABANE BAMBOU »

-   « LA CABANE CUBAINE »

-   ETC ETC

IL SE SOUVIENT QU’IL VOULAIT ABSOLUMENT VOIR JOUER ROBERT MAVOUNZY ET QU’IL S’EST RENDU À PIGALLE MAIS QU’IL Y AVAIT UNE FOULE À L’ENTRÉE. IL S’EST POSTÉ DERRIÈRE LA VITRE POUR L’ÉCOUTER. IL A ENTENDU JOUER QUELQU’UN QUI NE POUVAIT QU’ÊTRE QUE MAVOUNZY LE MAESTRO. IL JOUAIT EXTRAORDINAIREMENT BIEN, IL EN AVAIT
DES FRISSONS. ON LUI A DIT FINALEMENT À SA GRANDE SURPRISE QUE CE N’ÉTAIT PAS LE MAÎTRE MAIS LE GADELOUPÉEN CHILDEBERT MOURINET !

IL Y AVAIT BEAUCOUP DE TALENT À L’ÉPOQUE ET DES OPPORTUNITÉS DE JOUER POUR TOUT LE MONDE.

Image de prévisualisation YouTube

IL HABITE ALORS LE QUARTIER LATIN ET C’EST PAR HASARD, UN DIMANCHE SUR LE BOULEVARD SAINT-MICHEL, QU’IL RENCONTRE UNE VIEILLE CONNAISSANCE DE LA GUADELOUPE, LE GRAND SAXOPHONISTE EMILIEN ANTILE.

EN EFFET, EMILIEN ANTILE VENAIT SOUVENT À LA PHARMACIE BERTHELOT REFAIRE SA TROUSSE D’URGENCE QUAND IL ÉTAIT CONDUCTEUR DE CAR.

EMILIEN ANTILE INVITE EDDY GUSTAVE À VENIR LE VOIR JOUER, LE MÊME SOIR, AU CABARET LE TRIOLET.

ET À CETTE SOIRÉE, ON LUI MET UN SAXOPHONE DANS LES MAINS POUR FAIRE UN « BOEUF » MUSICAL, IL Y INTERPRÈTE DES BIGUINES ET DES MÉRINGUÉS.

EDDY GUSTAVE PAR SA PRESTATION PLEINE DE FRAICHEUR ET DE SOLEIL CONNAIT UN SUCCÈS TOTAL, SÉDUIT TOUT LE PUBLIC PRÉSENT SI BIEN QUE LE PATRON DU CABARET LE TRIOLET L’INVITE À REVENIR JOUER LA WEEK-END SUIVANT. POUR CETTE OCCASION EMILIEN ANTILE LUI PRÊTE UN SAXOPHONE.

Image de prévisualisation YouTube

C’EST À PARTIR DE CE MOMENT QU’IL COMMENCE À JOUER UN PEU PARTOUT À PARIS. NOTAMMENT AU QUARTIER LATIN QUI ÉTAIT À L’ÉPOQUE TRÈS ANIMÉ. IL FAIT DES BOEUFS MUSICAUX DÈS QUE L’OCCASION SE PRÉSENTE, EN PLUS DE SA PRESTATION RÉGULIÈRE AU CABARET LE TRIOLET. CELA LUI PERMET D’AVOIR UN SALAIRE MENSUEL ASSEZ CONSÉQUENT, PLUS DE CINQ CENTS FRANCS ! TOUT CELA EN TRAVAILLANT ASSEZ SES ÉTUDES POUR OBTENIR SON DIPLÔME DE LABORANTIN.

EDDY GUSTAVE GARDE UN EXCELLENT SOUVENIR DE CES ANNÉES-LÀ OÚ IL ORGANISAIT DE BEAUX PETITS REPAS ANTILLAIS AVEC SES AMIS DU PAYS QU’IL AIDAIT SOUVENT.

A CETTE ÉPOQUE, EDDY GUSTAVE, EN PLEIN SUCCÈS ASCENDANT, TOURNE DANS BEAUCOUP DE CABARETS ANTILLAIS TELS QUE :

-    LE BAL FLEURI

-   LE MARTINIQUE À PARIS CABARET SITUÉ PRÈS DU MÉTRO CAMPIO FORMIO

-   LE CARAÏBE DE CLODOMIR

-   LE CHA-CHA-CHA DANS LE CINQUIÈME ARRONDISSEMENT ETC ETC.

A CETTE FOLLE ACTIVITÉ, IL FAUT AJOUTER DES PRESTATIONS HORS DE LA CAPITALE QUI NE DURE QU’UNE SEMAINE POUR NE PAS GÊNER SES ÉTUDES ET IL ARRIVE QUE LE DIRECTEUR DE SON ÉCOLE LUI DONNE QUELQUES CONGÉS EXCEPTIONNELS POUR POUVOIR HONORER DE SA PRÉSENCE DES SOIRÉES EN PROVINCE.

Image de prévisualisation YouTube

EDDY GUSTAVE SE SOUVIENT DE L’ÉTÉ 1964 OÚ IL ÉTAIT ALLÉ À NANCY POUR JOUER DANS UN ORCHESTRE DE MUSICIENS ANTILLAIS, AFRICAINS ET FRANÇAIS, QUI OEUVRAIENT À LA BRASSERIE LE MIRADOR.

A LA FIN DES VACANCES, LE PATRON DU MIRADOR ÉTAIT DÉSESPÉRÉ DE SON FUTUR RETOUR À LA CAPITAL AUSSI LUI PROPOSA-TIL D’Y RETOURNER MAIS AVEC SON PROPRE FRÈRE POUR MONTER UN ORCHESTRE AVEC LES MUSICIENS DE SON CHOIX PUIS DE REVENIR EN TANT QUE MAESTRO.

EDDY GUSTAVE REMONTERA FINALEMENT À PARIS AVEC LE FRÈRE DU PATRON POUR TROUVER DES MUSICIENS. CE SERONT LE PIANISTE MAURICE THIBAULT, LE GUITARISTE VINCENT RICLÈRE, LE BATTEUR CITET, LA CHANTEUSE SAÏDA. MALGRÉ SES RÉTICENCES, ILS REVIENNENT ENSUITE À NANCY. EDDY GUSTAVE A UN GRAND SUCCÈS À LA PREMIÈRE
REPRÉSENTATION.

C’EST À CE MOMENT QU’IL SE REND COMPTE DE SES MANQUES. SES MUSICIENS SONT PLUS FORTS TECHNIQUEMENT QUE LUI, EN PLUS D’AVOIR BEAUCOUP PLUS D’EXPÉRIENCE. IL A DU MAL À LES TENIR, À LES DIRIGER CAR ILS NE LUI PASSENT RIEN VU SON JEUNE ÂGE. IL VASCILLE AU NIVEAU DE LA CONFIANCE EN SOI. IL SE CRISPE UN PEU.

MAURICE THIBAULT QUI A FRÉQUENTÉ LE CONSERVATOIRE ET COTOYÉ DE GRANDS MUSICIENS LE FÉLICITE POUR SON TALENT MAIS LUI DIT QU’IL LUI MANQUE SEULEMENT UN PEU DE MÉTIER ET LUI PROPOSE DE LUI DONNER DES COURS D’HARMONIES POUR CINQ FRANCS PAR JOUR. EDDY SUIT LE CONSEIL DE SON AINÉ.

Image de prévisualisation YouTube

SENTANT UN CERTAIN CHANGEMENT DANS L’ENTHOUSIASME D’EDDY GUSTAVE, LE PATRON DU MIRADOR PROPOSE À EDDY DE CHANGER TOUS LES MUSICIENS DE SON GROUPE, CE QU’IL REFUSE EN LUI DISANT QUE C’EST LUI-MÊME QUI NE CONVIENT PAS À CES MUSICIENS. LE PATRON LE LAISSE ALORS JOUER SANS PRESSION AUCUNE JUSQU’À
LA FIN DE LA SAISON.

EDDY GUSTAVE REVIENT ALORS À PARIS ET S’INSCRIT AU CONSERVATOIRE DE MUSIQUE MALESHERBES, L’ÉCOLE NORMALE DE MUSIQUE QUI SE TROUVE DANS LE 17IÈME ARRONDISSEMENT. IL Y RESTERA DE 1966 JUSQU’EN 1976
ENVIRON. SA CARRIÈRE DE LABORANTIN DEVIENT SECONDAIRE DANS SA VIE.

IL ACCEPTE ENSUITE DE SUIVRE PIERRE RASSIN EN AFRIQUE. CETTE PÉRIODE AFRICAINE EST TRÈS IMPORTANTE POUR EDDY EN TERMES D’EXPÉRIENCE NOTAMMENT. A L’ÉPOQUE, TOUTE L’AFRIQUE EST SOUS COLONISATION EUROPÉENNE. PIERRE RASSIN SIGNE UN CONTRAT EN AFRIQUE ET PART JOUER ET MONTER UN ORCHESTRE DE JEUNES AVEC NOTAMMENT BAREL COPPET, EDDY GUSTAVE, LE GUITARISTE GUADELOUPÉEN BALTHAZAR, CHONCHON POUR LA BATTERIE ETC. ILS VONT AVOIR UN ÉNORME SUCCÈS EN AFRIQUE ET FAIRE DÉCOUVRIR LA BIGUINE, LA MAZURKA AUX AFRICAINS. ILS JOUERONT AU CONGO, EN ALGÉRIE, AU CAMÉROUN ETC

COMMENT OBTENIR UN CONTRAT À UNE TELLE ÉPOQUE EN AFRIQUE ? ON Y CONNAISSAIT DÉJÀ SAM CASTENDET QUI  Y ÉTAIT DÉJÀ PASSÉ. LES ANTILLAIS Y ALLAIENT PARCE QUE DANS BEAUCOUP DE POSTES CLÉS, IL Y AVAIT  DES MARTINIQUAIS, DES GUADELOUPÉENS ET DES GUYANAIS COMME GOUVERNEURS, ETC IL Y AVAIT DONC DÉJÀ DES CONTACTS, UN PUBLIC.

AU BOUT DE SIX MOIS, BAREL COPPET, EDDY GUSTAVE ET LES AUTRES REVIENNENT EN FRANCE, ET PIERRE Y RESTERA. PIERRE RASSIN RESTERA 10 ANS EN AFRIQUE, IL Y OUVRIRA DES BOÎTES DE NUIT QUI AURONT DU SUCCÈS.

Image de prévisualisation YouTube

REVENONS À NOS MOUTONS. EDDY GUSTAVE RENTRE DONC À PARIS AVEC CETTE ÉNORME EXPÉRIENCE QUI COMME IL LE PRÉCISE, A FAIT DE LUI UN VRAI MUSICIEN PROFESSIONNEL.

PUIS C’EST VÉRITABLEMENT LE PLONGEON DANS LA VIE D’ARTISTE ACCOMPLI, IL JOUE DANS TOUS LES CASINOS EUROPÉENS ET SUR TOUTE LA CÔTE NORMANDE:

-    À DEAUVILLE AVEC LE GRAND PIERRE LOUISS

-     À TROUVILLE

-     À DIVONNE-LES BAINS

-     À LA BAULE,

-     SAINT-AUBIN-SUR-MER AVEC LE FAMEUX GEORGES RABOL

-     ETC ETC

IL JOUERA AUSSI COMME PRINCIPAL PÔLE D’ATTRACTION AU CABARET « LA CANNE À SUCRE » SITUÉ À LA RUE SAINT-JACQUES. LIEU SYMBOLIQUE OÚ LE TOUT-PARIS ARTISTIQUE SE RENCONTRE, JOSÉPHINE BAKER, JEAN-PAUL SARTRE, BORIS VIAN, ALBERT CAMUS, RENÉ MARAN, LÉON GONTRAN-DAMAS ETC CE LIEU EST ATTACHÉ À L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE ANTILLAISE À PARIS. DE GRANDS MUSICIENS S’Y SONT SUCCÉDÉS ET CELA DEVANT DE GRANDS NOMS COMME SOPHIA LOREN, GARY COOPER, ORSON WELLES, MARLON BRANDO, SIDNEY POITIER, RITA HAYWORTH ETC

ENTRE TEMPS, EDDY GUSTAVE MONTE UN MAGASIN DE DISQUES EN 1974 AU 4, RUE VANDAME PARIS OÚ IL FERA APPEL AUX SERVICES DE 2 EMPLOYÉS.

IL ENREGISTRE ÉGALEMENT SON PREMIER DISQUE  NOMMÉ «CÉ L’ANMOU KA KOUMANDÉ».

UN JOUR MICHEL DRUCKER PASSE DANS SON MAGASIN ET PRENDS CET ALBUM-LÀ. PUIS IL L’A PASSÉ SUR LES ONDES DE FRANCE-INTER. CE FUT UN SUCCÈS TOTAL POUR LES TITRES «MÉRENGUÉ TÉLÉ» ET «FANNY». TOUT LE MONDE VEUT SAVOIR QUI EST CET ARTISTE.

IL  EST DÈS LORS REÇU PAR PATRICE BLANC-FRANCART ET BERNARD LENOIR.

ON SE SOUVIENDRA QUE CE PATRICE BLANC-FRANCART A ÉTÉ PRODUCTEUR ET PRÉSENTATEUR DE L’ÉMISSION « SOUVENIRS, SOUVENIRS » AVEC BERNARD LENOIR SUR FRANCE-INTER EN 1973. AINSI QUE DE L’ÉMISSION COOL SUR
LA MÊME RADIO.

ILS CRÉENT AVEC EDDY GUSTAVE, UNE ÉMISSION DE MUSIQUES ANTILLAISES – BANANA’S. ILS CAUTIONNERONT EDDY GUSTAVE POUR L’ACQUISITION DE 2 CAMIONNETTES QUI FERONT LE TOUR DE LA FRANCE, TRANSPORTANT L’ORCHESTRE D’EDDY GUSTAVE SUR TOUTES LES PLAGES DE LA FRANCE.

L’ENSEMBLE ÉTAIT CONSTITUÉ DE 8 CARAVANES DE FRANCE-INTER QUI SILLONNERONT TOUTES LES CÔTES DE FRANCE DEPUIS LE CAP D’AGDE EN REMONTANT. TOUS LES ANTILLAIS AYANT VÉCU EN MÉTROPOLE DE 1976 À 1978 CONNAISSAIENT BANANA’S AVEC NOTAMMENT L’ORCHESTRE EDDY GUSTAVE. CETTE ÉMISSION PASSAIT DE 18 À 19H APRÈS LES NOTES D’INFORMATION. BEAUCOUP DE GRANDS MUSICIENS FAISAIENT PARTIE DE L’ORCHESTRE COMME LE FAMEUX MARCEL CHANTELLY.

CE FUT UN SUCCÈS TOTAL. ILS RECEVAIENT PLUS DE 350 LETTRES PAR JOUR DE LA PART DES AUDITEURS. CE TOUR DE FRANCE SE FERA AVEC BERNARD LENOIR, L’UN DES PLUS GRANDS ANIMATEURS RADIO DE L’ÉPOQUE.

DEVANT UN TEL SUCCÈS, IL SERA MÊME DÉCIDÉ DE CRÉER UN FAN CLUB À « LA CRÉOLE » À MONTPARNASSE – BOÎTE DE NUIT CRÉÉE PAR LUI-MÊME.

IL EST VRAI QU’AVEC LE SUCCÈS GRANDIOSE DE BANANA’S, TOUTES LES PORTES SE SONT OUVERTES ET LES PROPOSITIONS PLEUVAIENT. AUSSI IL A PU FAIRE 2 EMISSIONS DE TÉLÉVISION À « LA CRÉOLE » !

IL FAUT PRÉCISER QU’À L’ÉPOQUE, IL N’Y AVAIT PAS ENCORE LES RADIOS LIBRES. ILS N’ARRIVERONT QU’EN 1981 AVEC L’ÉLECTION DE FRANÇOIS MITTÉRAND À LA PRÉSIDENCE. FAISONS REMARQUER QU’IL Y A EU ALORS PLUS DE 3 RADIOS DITES « TROPIK FM » !

IL N’EXISTAIT PAS NON PLUS DE GROUPES TELS QUE « LA COMPAGNIE CRÉOLE » QUI N’A ÉTÉ FONDÉE QU’EN 1975.

IL TENTE DE CONVAINCRE LES GRANDES DE PRODUCTION D’ENREGISTRER LA MUSIQUE ANTILLAISE QUI CONNAISSAIT UN TEL SUCCÈS MAIS EN VAIN.

Image de prévisualisation YouTube

C’EST POUR CELA QU’EN 1978, EDDY GUSTAVE CRÉE SA PROPRE BOÎTE DE PRODUCTION EDDY’SON CONSORTIUM MONDIAL EN SOUVENIR, COMME IL LE PRÉCISE LUI-MÊME, DE L’INVENTEUR-SCIENTIFIQUE-INDUSTRIEL AMÉRICAIN THOMAS EDISON NÉ EN 1847 ET MORT EN 1931. FONDATEUR DE GENERAL ELECTRIC, PIONNER DE L’ÉLECTRICITÉ, UN DES INVENTEURS DU CINÉMA, DE L’ENREGISTREMENT DU SON, DÉTENTEUR DE PLUS DE 1000 BREVETS.

EDDY’SON SE SPÉCIALISE DANS LA PRODUCTION DE MUSIQUES ANTILLAISES ET DE  MUSIQUES AFRICAINES.

Vign_MERCI_EDDY-2_temp_ws1036096588

EDDY GUSTAVE DOIT SOUVENT ALLER EN AFRIQUE POUR RECHERCHER DES ARTISTES DE TALENT AFIN DE LES ENREGISTRER.

CETTE MAISON AURA JUSQU’À 6 PERSONNES EMPLOYÉES À PLEIN  TEMPS ET 8 REPRÉSENTANTS COMMERCIAUX. ET ELLE FAISAIT TREMBLER LES PRODUCTIONS SONODISC À L’ÉPOQUE. IL A EN EFFET RÉUSSI À DÉBAUCHER DES VENDEURS DE CETTE BOÎTE.

ON LUI DOIT NOTAMMENT LE TITRE À SUCCÈS «A MIYO» CHANTÉ PAR LA CHANTEUSE BÉBÉ MANGA.

PLUS DE 1000 ALBUMS PRODUITS ET PLUS DE 500 ARTISTES TELS QUE :

-  BÉBÉ MANGA

- SYLVIANE CÉDIA

- PAMÉLO MOUNK’A

- YOULOU MABIALA

- BALLOU KANTA

- THÉO-BLAISE KOUNKOU

- WUTA MAYI

- DENNYSTAR

- MAYOS

- GÉRARD KIMBOLO

- MICHEL ET PIERRE MOUTOUARI

- PIERRE BLAIN

- SYRAN

- LAZAIR AVEC JEAN-LUC ALGER ET DOMINIQUE GENGOUL

- THIMOTHEY HERELLE QU’IL A LANCÉ

- PASSY-JO

- DAVID DIAMBOUANA

- EBELLE BILL

- CELI BITSHU

- ETC ETC

EDDY GUSTAVE EST NON SEULEMENT UN GRAND MUSICIEN, GRAND MAESTRO MAIS AUSSI UN DE NOS PLUS GRANDS PROMOTEURS DE MUSIQUES ANTILLO-GUYANAISES ET AFRICAINES.

IL A NOTAMMENT RÉALISÉ CE QU’IL A APPELÉ DES « SUPERS GROUPAGES », DES DISQUES REGROUPANTS DES MORCEAUX REPRIS ET DES MUSICIENS-CHANTEURS ANTILLAIS ET AFRICAINS.EN EXEMPLE LE DISQUE MEDLEY SUPER  GROUPAGE SUCCÈS ANTILLES-AFRIQUE REF. SONICS 79431-CM 639 AVEC LES TITRES :

-   GEORGETTE ECKIN’S (SAM MANGUANA)

-    AKI AKA (GORDON ANDERSON & P.LABOR)

-   LIYANZI EKOTI N’GAI MA MOTEMA (NTESA DALIENTS)

-   ADANS ON SURBOOM ISABELLE (EDDY GUSTAVE)

-   AMI HO (EBANDA MANFRED)

-   CUISSE-LA (MICHEL NERPLAT)

-   ROI COUPE (FOLK)

-   BA MOIN AN TI BO (FOLK)

AUTRE PARTICULARITÉ, IL A RÉUSSI À FAIRE CHANTER EN CRÉOLE DES CHANTEURS AFRICAINS.

A UNE CERTAINE ÉPOQUE DE LA VIE D’EDDY GUSTAVE, IL LUI EST ARRIVÉ D’AVOIR DONC PLUS DE 3 CHARGES COMMERCIALES, À SAVOIR SON MAGASIN DE LA RUE VANDAME, SA MAISON DE PRODUCTION EDDY’SON ET LA BOÎTE DE NUIT « LA CRÉOLE » OÚ IL AVAIT 13 EMPLOYÉS, 8 MUSICIENS ET 7 PERSONNES DE SALLE. IL SE SOUVIENT D’Y AVOIR FAIT VENIR PIERRE BLAIN LE GRAND CHANTEUR HAÏTIEN. ET ÉGALEMENT PROPHÈTE, UN GRAND PIANISTE ET  ACCORDÉONISTE QUI LUI A DEMANDÉ DE LUI ACHETER UN PIANO, CE QU’IL A FAIT !

EDDY GUSTAVE A REÇU DE NOMBREUSES RÉCOMPENSES DONT LA MÉDAILLE D’OR DU SYNDICAT D’INITIATIVE DU DÉPARTEMENT ET DE TOUS LES MUSICIENS GUADELOUPÉENS, EN AFRIQUE AUSSI POUR AVOIR ÉTÉ LE  PROMOTEUR DE LA MUSIQUE AFRICAINE EN EUROPE.

A LA QUESTION POURQUOI IL A QUITTÉ  LE CÉLÈBRE CABARET « LA CANNE À SUCRE » OÚ IL EST RESTÉ PENDANT 10 ANS, POUR FAIRE AUTRE CHOSE. IL NOUS FAIT REMARQUER QU’ILS AVAIENT UNE VISION TYPE MUSIQUE COLONIALE. EN ENGAGEANT UN MUSICIEN, C’ÉTAIT COMME S’ILS AVAIENT FAIT L’ACQUISITION D’UN MEUBLE QUI NE DEVAIT PLUS BOUGER ET RESTER LÀ JUSQU’À SA MORT.

OR IL ESTIME QU’UN MUSICIEN ET PLUS GÉNÉRALEMENT UN ARTISTE DOIT ALLER À LA RENCONTRE D’AUTRES ARTISTES, BOUGER SINON IL RÉTROGRADE. IL DOIT CHERCHER À ÉVOLUER.

ECOUTER TOUS LES STYLES DE MUSIQUE. IL NE FAUT JAMAIS RESTER TROP LONGTEMPS DANS LA MÊME BOÎTE. IL FAUT ÉCOUTER TOUT LE MONDE, LES PLUS FORTS QUE SOI ET AUSSI LES MOINS FORTS CAR CHACUN VOUS APPORTE QUELQUE CHOSE.

IL A TOUJOURS ESSAYER DE SE FROTTER À TOUTES LES MUSIQUES QUI FONT PARTIE DE NOTRE PATRIMOINE MUSICAL. C’EST AINSI QU’IL A FAIT UNE REPRISE DE « ANASTASIE » DE FAITSALLES VAINGTDUC QUI A CONNU UN SUCCÈS PLUS  GRANDIOSE QUE L’ORIGINAL. ET SA REPRISE FUT ELLE-MÊME REPRISE TELLE QUELLE PAR LES MINI-ALL-STAR DE FRED PAUL. CE FUT AUSSI UN GRAND SUCCÈS !

IL FAUT ÊTRE POLYVALENT SELON EDDY GUSTAVE ET SURTOUT FAIRE PLAISIR AU PEUPLE EN LUI OFFRANT DE BELLES INTERPRÉTATIONS PERSONELLES DES CHANSONS DU PATRIMOINE, CECI TANT EN BIGUINE, MAZURKA, TUMBÉLÉ, GWO KA, CHA CHA CHA, MÉRENGUÉ.

Image de prévisualisation YouTube

IL A EU AUSSI COMME COMPAGNON MUSICAL, GERARD LA VINY QUI LUI AUSSI A LONGTEMPS OEUVRÉ À LA « CANNE À SUCRE ». EDDY GUSTAVE A PARTICIPÉ À L’ALBUM CONTENANT LE TITRE À SUCCÈS « PHILOSOPHIE ». IL Y JOUE LE SAXOPHONE, CE QU’ON IGNORE VU QUE SON NOM NE FIGURAIT PAS SUR LE DISQUE. TOUT LE MONDE A TOUJOURS CONSIDÉRÉ QUE C’ÉTAIT EMILIEN ANTILE QUI JOUAIT !

IL TROUVE INDISPENSABLE QU’UN JEUNE MUSICIEN EN DEVENIR CROISE SUR SA ROUTE UN GRAND MAESTRO, CE QU’IL APPELLE UN « PIONNIER », QUI LUI PERMETTE D’ÉVOLUER.

POUR CE QUI EST DE LA BIGUINE, SANS CHAUVISME, IL PENSE QUE C’EST UNE DES MUSIQUES LES PLUS COMPLEXES ET PLUS RICHES DU MONDE. ON Y TROUVE DES DÉRIVÉS DE CALYPSO, DE CADENCE RAMPA ET SANS OUBLIER DE JAZZ. AINSI MÊME À LA NOUVELLE-ORLÉANS AUX ÉTATS-UNIS, ON EN JOUE SOUS LE NOM DE DIXIELAND.

LA BIGUINE EST TRÈS RICHE EN HARMONIES  – BEAUCOUP D’ACCORDS. ET ON POURRAIT LA FAIRE ÉVOLUER À PARTIR DE TOUTE CETTE RICHESSE, FAIRE DE BONS ARRANGEMENTS. MAIS CELA DEMANDE BEAUCOUP D’EFFORT ET DE RISQUES COMMERCIAUX. CELA A TOUJOURS ÉTÉ UNE DE SES PLUS GRANDES AMBITIONS, RÉUNIR DE BONS MUSICIENS POUR FAIRE UNE BIGUINE DE QUALITÉ QUI POURRAIT CONNAÎTRE UN SUCCÈS UNIVERSEL.

IL ADMET QUE DEPUIS TOUJOURS ET JUSQU’À MAINTENANT, LES GENS QUI POSSÈDENT DES BOÎTES ANTILLAISES OU AUTRE SONT DES MÉTROPOLITAINS CAR CE SONT EUX QUI ONT DES MOYENS POUR INVESTIR MAIS ILS NE SONT PAS LES MIEUX PLACÉS POUR CONNAÎTRE CE QU’ON APPELLE UN BON MUSICIEN OU PAS.

IL DÉPLORE QUE SOUVENT NOUS AUTRES ANTILLAIS, NOUS VOULONS NOUS RACCROCHER À DES STYLES DE MUSIQUE À LA MODE GENRE DISCO, REGGAE, RAP ET MÊME VARIÉTÉS FRANÇAISES OU DU MICKAEL JACKSON. ET MÊME SI CE SONT DES MUSIQUES DITES « BLACK », ILS NE SONT PAS TOUT À FAIT LES NÔTRES. NOUS DEVENONS SIMPLEMENT « DES COPISTES ».

ALORS QU’ON POURRAIT EXPLOITER PLEINEMENT NOTRE PATRIMOINE, ÉVOLUER DANS NOTRE PROPRE CONTEXTE.

CE SONT LES ÉTRANGERS QUI VIENNENT NOUS DIRE COMBIEN NOTRE MUSIQUE EST RICHE. ON EST TOUT ÉTONNER DE LA VOIR JOUER AILLEURS, AINSI ON VOIT DES JAPONAIS QUI MONTENT DES ORCHESTRES DE BIGUINE OU MAZURKA !

IL A AUSSI EU DES ÉCHANGES TRÈS RICHES AVEC LES MUSICIENS SUD-AMÉRICAINS ET DE SAINT-DOMINGUE, ET EN PARTICULIER AVEC LUIS KALAFF QU’IL A SOUVENT RENCONTRÉ. ILS ONT ENREGISTRÉ L’ALBUM « LES ROIS DU MÉRENGUÉ ». LOS REYES DEL MERENGUE SORTI EN 2008 AVEC EN AUTRE VENICIO FRANCO. LUIS KALAFF QUI EST DÉCÉDÉ EN 2010 À SAINT-DOMINGUE.

EDDY GUSTAVE NE REGRETTE RIEN DE SA VIE ET NOUS DIT AUSSI QUE SI C’ÉTAIT À RECOMMENCER, IL REFERAIT LE MÊME PARCOURS SANS HÉSITER.

EDDY GUSTAVE EST REVENU AU PAYS, EN GUADELOUPE DEPUIS 2000. IL A DIRIGÉ LE DÉPARTEMENT MUSICAL DE L’UNIVERSITÉ ANTILLES-GUYANE DE FOUILLOLE DE 2005 À 2010. ILS ONT FAIT APPEL À LUI POUR DIRIGER L’ATELIER MUSICAL. IL CONTINUE D’AILLEURS À DONNER QUELQUES COURS À SON DOMICILE, À UNE DIZAINE D’ÉLÈVES, DES COURS DE SAXOPHONES EN PARTICULIER – SOUVENT DES ÉLÈVES CONNUS LORS DE SON « PASSAGE» À L’UNIVERSITÉ.

EDDY GUSTAVE PARTICIPE PLEINEMENT AUSSI AU « FESTIVAL DE LA HARPE » QUI REGROUPE UN CERTAIN NOMBRE DE MUSICIEN DE GRAND RENOM COMME LE 1ER VIOLON DE L’ORCHESTRE DE PARIS. EDDY GUSTAVE LES ACCOMPAGNE. IL APPORTE LE CÔTÉ MUSIQUE EXOTIQUE DANS LA MUSIQUE CLASSIQUE QU’ILS INTERPRÈTENT. ILS FONT DES TOURNÉES EN MARTINIQUE, GUADELOUPE, GUYANE, NOUVELLE-CALÉDONIE, EN CHINE, AU BRÉSIL.

IL A ÉGALEMENT TOUJOURS PARTICIPÉ AU FESTIVAL DE LA CLARINETTE AU LAMENTIN MARTINIQUE AVEC LE DIRECTEUR BERNARD BOLOSIER.

EDDY GUSTAVE A AUSSI UN « BAIL » AU CASINO DE LA GUADELOUPE À GOSIER OÚ IL JOUE DEPUIS 2002 TOUS LES DMANCHES DE 18 À 23H. AUSSI A-T-IL SIGNÉ AVEC LE FESTIVAL DE LA HARPE UNE CLAUSE QUI LUI PERMET D’ÊTRE  LIBRE EN FIN DE SEMAINE QUELQUE SOIT L’ENDROIT OÚ IL SE TROUVE EN SEMAINE AVEC EUX.

POURQUOI J’AI DÉCIDÉ DE TRADUIRE TOUT CELA DU CRÉOLE AU FRANÇAIS, C’EST PARCE QUE CELA RÉPOND À UNE DEMANDE PERSONNES  QUI FONT LES 10 MILLIONS DE VUE QUE J’AI SUR YOUTUBE.

J’AI DÉCIDÉ DE RENDRE HOMMAGE AU MAESTRO EDDY GUSTAVE PARCE QUE C’EST LUI À PARIS QUI M’A FAIT DECOUVRIR LES ENDROITS OÚ LES ANTILLAIS JOUAIENT JADIS, C’EST LUI QUI M’A FAIT DÉCOUVRIR TOUS LES GRANDS JAZZMEN TELS QUE CHARLY PARKER, LOUIS ARMSTRONG, SYDNEY BECHET, DUKE ELLINGTON, BEN WEBSTER, OSCAR PETERSON, JOHN COLTRANE, CANNONBALL ADDERLEY, DEXTER GORDON, ARCHIE SHEPP, DON BYAS, PERES PRADO, NAT KING COLE ETC

TOUT CELA M’A POUSSÉ UN JOUR À LE FAIRE VENIR JOUER POUR LA PREMIÈRE FOIS EN MARTINIQUE AU DANCING PALACE FIN DES ANNÉES 80. JE L’AI FAIT REVENIR POUR FAIRE LE FESTIVAL DE SAXOPHONE AVEC LE FAMEUX MAESTRO EDOUARD BENOIT, LE FAMEUX GUITARISTE TONY FAISANS, LE SAXOPHONISTE TENOR ABEL ZENON, LE MAESTRO PAUL JULVÉCOURT ET LE MAESTRO BAREL COPPET, LE GUITARISTE RENÉ CIMPER, LE GUITARISTE JEANNOT GUYOULE, OMER CHERY À LA BATTERIE, PIERRE LETCHOUMAYEN AU CONGAS ETC

JE L’AI FAI RENTRÉ POUR LE BAL D’OUVERTURE DE TCI TÉLÉVISION ET ENCORE POUR MANO NOËL. ET ENFIN POUR MANO TRADITION ET CARNAVAL.

UN TEL MUSICIEN, QUI A TANT MARQUÉ LA MUSIQUE ANTILLAISE, NE PEUT ÊTRE OUBLIÉ. A VRAI DIRE, JUSQU’À NOS JOURS, IL VA ÊTRE DIFFICILE DE TROUVER UN SAXOPHONISTE CAPABLE D’IMPROVISER UN MERENGUÉ COMME LUI OU JOUER UN MAZURKA OU UNE BIGUINE COMME C’ÉTAIT AVANT ORIGINELLEMENT. UN GRAND MUSICIEN COMME  EDDY GUSTAVE DEVRAIT PASSER EN PRIORITÉ À L’ATRIUM. JE REMARQUE QUE CE SONT DES MUSICIENS DE MÉTROPOLE OU D’AILLEURS, DE GUYANE, QUI VIENNET FAIRE APPEL À LUI.

EN TANT QUE GRAND TÉMOIN AVEC 40 ANS DE RADIO, JE PEUX DIRE QUE CE SERA TRÈS DIFFICILE POUR UN ANIMATEUR DE PASSER SUR LES ONDES CE GENRE DE MUSIQUE. POURQUOI ? PARCE QU’ILS SONT MANIPULÉS ET ILS ONT AUSSI LEURS PETITES « MAFIAS » ORGANISÉES. JE DIS CELA CAR J’AI DES PREUVES ET JE PEUX CITER DES NOMS !

MERCI EDDY GUSTAVE POUR LES SERVICES QUE TU NOUS A RENDUS POUR LES MANO NOËL ETC J’AI UNE PENSÉE POUR SON ÉPOUSE ET SA FAMILLE.

PRENEZ LE TEMPS POUR ÉCOUTER AVEC UNE GRANDE ATTENTION, LES MORCEAUX QUE J’AI MIS SUR MON SITE ET MON BLOG, PRODUITS ET ARRANGÉS PAR EDDY GUSTAVE. QUE LA PAROLE DE DIEU ACCOMPAGNE NOTRE GRAND EDDY GUSTAVE.

NOUS NE POUVONS PAS OUBLIER EDDY GUSTAVE QUI DEMEURE UN TÉMOIGNAGE VIVANT DE NOTRE RICHE PATRIMOINE MUSICAL.

MANO LOUTOBY LE DIMANCHE 4-DÉCEMBRE-2016

VOUS POUVEZ VISITER MES SITES EN CLIQUANT SUR LES LIENS SUIVANTS – MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION :

http://www.manomerci.com/

http://www.manoradiocaraibes.com/

Image de prévisualisation YouTube

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus