NOU KA SONJÉ GUY DUROSIER

Vign_merci_guy----_temp_ws1016109151

GUY DUROSIER EST NÉ LE 1ER MARS 1932 À PORT-AU-PRINCE HAÏTI.

C’EST CERTAINEMENT UN DES PLUS GRANDS MUCISIENS D’HAÏTI. PLUS SOUVENT QUE RAREMENT, ON A L’HABITUDE DE SE FOCALISER SUR LE COMPAS DIRECT
OU LE CADENCE REMPA NÉS DANS LES ANNÉES 60 ET ON OUBLIE TOUT LE TRAVAIL RÉALISÉ AVANT CELA. SI ON DIT QUE GUY DUROSIER EST L’AMBASSADEUR DE LA MUSIQUE HAÏTIENNE CE N’EST PAS PAR HASARD, ON PEUT VRAIMENT DIRE QU’IL A PROMOTIONNÉ CELLE-CI DANS LE MONDE ENTIER.

C’EST L’UN DES PREMIERS HOMMES-ORCHESTRE, IL JOUAIT DU SAXOPHONE, DE L’ORGUE, DU PIANO, DE LA FLÛTE ETC GRAND CRÉATEUR DE MÉLODIES ET
UN ARRANGEUR HORS PAIR !

IL A COMMENCÉ SA CARRIÈRE MUSICALE À L’ÂGE DE 14 ANS EN INTÉGRANT EN 1947, L’ORCHESTRE « LES GAIS TROUVERS » D’ALPHONSE SIMON, EN TANT QUE
SAXOPHONISTE. PUIS IL FAIT PARTIE DE L’ORCHESTRE ISSA EL SAIËH EN 1948. IL PARTICIPE EN 1949 AUX GROUPES THE BELLE CREOLE GROUP, LA BELLE CREOLE TRIO, AU LABEL CITADELLE, À L’ORCHESTRE HÔTEL RIVIERA DU MAESTRO  MICHEL DESGROTTES EN 1952. EN RÉALITÉ, ARRANGEUR ET INTERPRÊTE, GUY DUROSIER APPORTE SES TALENTS À DE NOMBREUX GROUPES EN MÊME TEMPS.

Image de prévisualisation YouTube

EN 1951, IL A ÉCRIT ET CHANTÉ « MA BRUNE » AVEC RAOUL GUILLAUME.

EN 1957, C’EST L’ARRIVÉE DE FRANÇOIS DUVALLIER AU POUVOIR. GUY DUROSIER QUITTE HAÏTI, IL IRA NOTAMMENT EN COLOMBIE. BEAUCOUP D’HAÏTIENS
S’EXILENT À PARTIR DE CE MOMENT-LÀ.

EN 1959 IL PART POUR PARIS, LONDRES, LE BRÉSIL, PUIS LE CANADA OÚ IL RESTERA PENDANT PLUS DE 7 ANS. IL CONNAIT UN GRAND SUCCÈS DANS CE
PAYS.

IL A DONNÉ UN GRAND CONCERT EN 1967 AU CARNAGIE HALL À GUICHET FERMÉ À NEW-YORK, SALLE OÚ DES GRANDS ARTISTES COMME DUKE ELLINGTON, MILES
DAVIS, NINA SIMONE, MARIA CALLAS, EDITH PIAF SE SONT PRODUITS. IL SE RECOUVRE ALORS DU DRAPEAU HAÏTIEN. CE QUE BEAUCOUP NE SAVENT PAS C’EST QUE GUY DUROSIER A ÉTÉ UN FERVENT DÉFENSEUR DE SON PAYS À TRAVERS SES CHANSONS PROFITANT DE SA RENOMMÉE INTERNATIONALE.

IL A AUSSI COMPOSÉ DES MORCEAUX OÚ IL DÉNONCE LE COLONIALISME SOUS TOUTES SES FORMES. IL A AUSSI COMPOSÉ ET CHANTÉ LE FAMEUX « NOU » SUITE À L’ASSASSINAT DE MARTIN LUTHER KING.

ON NE PEUT PAS IMAGINER TOUTES LES QUALITÉS DE CET ARTISTE, IL A, PAR EXEMPLE ARRANGÉ DES MORCEAUX AU PIANO POUR EDITH PIAF QUI LE SURNOMMAIT « LE SOUFFLE VIVANT D’HAÏTI » ! IL A CHANTÉ EN PLUSIEURS LANGUES NOTAMMENT EN ANGLAIS, ESPAGNOL, FRANÇAIS ET EN CRÉOLE.

IL A ORGANISÉ TOUT AU LONG DE SA CARRIÈRE DE GRANDS CONCERTS QUI ONT RÉUNI DES MILLIERS DE PERSONNES COMME AU CAPITOL. IL A CHANTÉ HAÏTI
DANS TOUTE SA DÉMESURE.

CE GRAND CHANTEUR QUI AVAIT UNE VOIX QUI CHARMAIT TOUT UN PUBLIC, ÉTAIT VRAIMENT UN MONSTRE !

C’EST POUR CELA QUE JE VOUS PROPOSE UN DE SES MORCEAUX « COURRIER D’HAÏTI » CHANTÉ AU CAPITOL. PAR LA SUITE JE VOUS EN PROPOSERAI D’AUTRES QUI SONT AUTANT DE SUCCÈS POUR CE PROLIFIQUE CHANTEUR.

J’ESPÈRE QUE VOUS ÉCOUTEREZ LE MORCEAU AVEC BEAUCOUP D’ATTENTION CAR LE MAESTRO JOUE TOUT SEUL ET SURTOUT JE TIENS À PRÉCISER QU’À
L’ÉPOQUE, IL N’Y A PAS DE BOÎTES À RYTHME, PAS DE POSSIBLITÉ DE MISE EN MÉMOIRE, IL DOIT DONC TOUT JOUER EN LIVE SUR UN INSTRUMENT QUI N’A RIEN À
VOIR AVEC LES CLAVIERS D’AUJOURD’HUI FACILEMENT TRANSPORTABLE !

IL A ENREGISTRÉ UNE BONNE VINGTAINE DE 33 ET 45 TOURS SANS COMPTER LE NOMBRE D’ALBUMS DANS LESQUELS IL A PARTICIPÉ. IL A COLLABORÉ ENTRE
AUTRE AVEC FÉLIX GUIGNARD, LE MAESTRO MICHEL DESGROTTES, RAYMOND BALLERGEAU DIT TITI RORO, EDNER GUIGNARD, LOUIS DENIS, CAMILLE ABRAHAM, LE MAESTRO RAYMOND SICOT, CHARLES DESSALINES, LE SAXOPHONISTE ULRICK PIERRE-LOUIS ETC ETC

IL EST DÉCÉDÉ LE 18 AOÛT 1999 À WASHINGTON AUX ÉTATS-UNIS. ON NE PEUT PAS NE PAS RENDRE HOMMAGE À CE GRAND ARTISTE, UNE PENSÉE À SA
FAMILLE ET SES ENFANTS. JE REMERCIE TOUS LES PRODUCTEURS QUI ONT EU LE COURAGE D’ENREGISTRER CE GRAND MUSICIEN CAR CE N’ÉTAIT PAS FACILE À CETTE ÉPOQUE-LÀ. J’AI ENREGISTRÉ BEAUCOUP D’INTERVIEW AVEC LUI ET JE SUIS EN TRAIN DE LES CHERCHER POUR LES PUBLIER. LA TECHNOLOGIE DE MAINTENANT PERMET DE SE DIRE ARTISTE MAIS C’EST À DES INNOVATEURS COMME JOE JACK, HENRI PIGNARD, TI-PIERRE, ET GUY DUROSIER QU’ON DOIT BEAUCOUP D’AVANCÉES. AVEC TOUTES LES ARCHIVES QUI VONT BIENTÔT SORTIR DE PARTOUT, ON RECONNAÎTRA LA VALEUR DE CES APPORTS-LÀ.

SI LA JEUNESSE SAVAIT, COMME DISAIT MONTESQUIEU, NOUS SOMMES TOUS DES HÉRITIERS !

MANO LOUTOBY LE VENDREDI 23-SEPTEMBRE-2016

CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT SI VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS-MERCI :

http://www.manoradiocaraibes.com/guy-durosier.ws

pas de réponses

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus