NOU KA SONJÉ MARCEL MANVILLE

Vign_NOU_KA_SONJE_MARCEL_MANVILLE_ws1036192630

MARCEL MANVILLE EST NÉ LE 22 JUILLET 1922 À TRINITÉ MARTINIQUE ET EST DÉCÉDÉ LE 2 DÉCEMBRE 1998 À PARIS, AU PALAIS DE JUSTICE ALORS QU’IL ALLAIT PLAIDER POUR LES VICTIMES ALGÉRIENNES DU MASSACRE D’OCTOBRE 1961 EN ALGÉRIE. BELLE MORT DIRONS CERTAINS, POUR UN GRAND AVOCAT ET MILITANT, LUI QUI DISAIT JUSTEMENT
« DÉFENDRE À LA BARRE JUSQU’À MON DERNIER SOUFFLE, TEL EST L’OBJECTIF DE MA VIE ».

MAÎTRE MANVILLE ÉTAIT UN GRAND NATIONALISTE MARTINIQUAIS, IL A ÉTÉ CO-FONDATEUR DU MRAP, DÉCORÉ DE LA CROIX DE GUERRE. IL A AUSSI ÉTÉ LE COMPAGNON DE FRANTZ FANON PENDANT LA SECONDE GUERRE 39-45 ET PENDANT LA GUERRE D’ALGÉRIE. IL EST AUSSI LE CO-FONDATEUR DU PARTI INDÉPENDANTISTE MARTINIQUAIS PKLS.

Image de prévisualisation YouTube

MAÎTRE MANVILLE A ÉTÉ INTERDIT DE SÉJOUR PENDANT 6 ANNÉES SUITE AUX ÉVÉNEMENTS D’ALGÉRIE.

J’AI CONNU MAÎTRE MANVILLE SUITE À UNE PLAINTE DÉPOSÉE CONTRE RADIO CARAÏBES SUITE À UNE DE MES ÉMISSIONS LORS DU CONFLITS QUI OPPOSAIT LE GRAND BALLET DE LA MARTINIQUE CRÉÉ PAR MONSIEUR BONJOUR ET LES BALLETS DE LA MARTINIQUE. DES PROPOS « DIFFAMATOIRES » AVAIENT ÉTÉ TENUS PAR MONSIEUR BONJOUR À L’ENCONTRE DE CERTAINES PERSONNES DU BALLETS DE LA MARTINIQUE. MAÎTRE MANVILLE AVAIT ALORS RÉCLAMÉ 400.000 FRANCS POUR SON CLIENT ET IL AVAIT GAGNÉ LE PROCÈS. APRÈS CELA UN ARTICLE ÉTAIT ALORS PARU DANS LE JOURNAL « LE NAÏF ».

Image de prévisualisation YouTube

PLUS TARD, J’AI RENCONTRÉ MAÎTRE MANVILLE PAR HASARD À FORT-DE-FRANCE, RUE GALLIÉNI ET IL M’A DIT QU’IL AVAIT ÉCOUTÉ MON ÉMISSION SUR LE MAESTRO ROBERT MAVOUNZY MAIS CERTES BRAVO POUR TAPIS ROUGE POUR CE GRAND MAESTRO MAIS POURQUOI PAS UN TAPIS ROUGE POUR LE GRAND FRANTZ FANON. J’AI ALORS DÉCIDÉ DE FAIRE UNE ÉMISSION EN LIVE SUR RCI LE DIMANCHE MATIN DANS « CÉ NOU MEME » SANS PRÉVENIR LA DIRECTION. QUAND MONSIEUR OLIVIER GAROND DIRECTEUR DE RCI ET JEAN-CLAUDE ASSELIN DE BEAUVILLE ONT ENTENDU L’ÉMISSION, ILS ONT ÉTÉ EN PANIQUE TOTALE !  EN EFFET RCI AVAIT DES CAPITAUX BÉKÉS ET VIVAIT ESSENTIELLEMENT DE LA PUBLICITÉ.

ILS CRAIGNAIENT LE FRANC-PARLER DE MAÎTRE MANVILLE. C’EST EN TOUT CAS GRÂCE À CETTE ÉMISSION QU’ON A DÉCOUVERT FRANTZ FANON À LA MARTINIQUE. VU LA POPULARITÉ ET LE SUCCÈS TOTAL DE L’ÉMISSION, ON A ÉTÉ FORCÉ DE FAIRE 3 VOLETS.

POURQUOI JE VOUS DIS TOUT CELA ? PARCE QUE C’EST GRÂCE À RADIO CARAÏBES, OLIVIER GAROND, JEAN-CLAUDE ASSELIN DE BEAUVILLE, JEAN-PIERRE PASTEL SURNOMMÉ IGNACE ET VOTRE SERVITEUR MANO QU’ON A DÉCOUVERT FRANTS FANON, QUE LA MARTINIQUE A COMPRIS LE COMBAT DE CET HOMME, QUE L’ON A ADOPTÉ CET HOMME-LÀ.

Image de prévisualisation YouTube

L’ENTRETIEN QUE JE VOUS PROPOSE S’EST DÉROULÉ CHEZ LUI À RAVINE-VILAINE FORT-DE-FRANCE EN 1988, IL AVAIT ALORS 66 ANS. POUR CE QUI EST DE CET HOMMAGE RENDU QUI LUI EST RENDU, MARCEL MANVILLE TENAIT TOUT D’ABORD À SOULIGNER QU’IL ÉTAIT PLUS TOUCHÉ QUE LORS DE L’HOMMAGE QUI LUI AVAIT ÉTÉ RENDU PAR SES CONFRÈRES AVOCATS DU BARREAU. POURQUOI ? PARCE QU’À TRAVERS VOTRE SERVITEUR MANO, IL Y VOIT L’HOMMAGE RENDU PAR LE PEUPLE MARTINIQUAIS. IL TENAIT DONC À ME REMERCIER SANS AUCUNE FLATTERIE. PARCE QU’AVANT D’ÊTRE UN AVOCAT, IL EST UN HOMME DU PEUPLE.

IL N’EST PAS DE CES MARTINIQUAIS QUI SE CONSIDÈRENT SORTIS DE LA CUISSE DE JUPITER. IL N’OUBLIE PAS QU’IL EST NÉ À TRINITÉ D’UN PÈRE MODESTE, DANS LE QUARTIER « RUE PAILLE » APPELÉ AINSI CAR IL N’Y AVAIT QUE DES CASES EN PAILLE.

IL S’EN EST SORTI GRÂCE AUX SACRIFICES FAITES PAR SON PÈRE, SA MÈRE ET SES SOEURS CAR C’EST ELLES QUI L’ONT ÉLEVÉ QUAND SON PÈRE EST DÉCÉDÉ ASSEZ TÔT.

SON PÈRE, MARIUS MANVILLE, APPARTENAIT À CETTE GÉNÉRATION D’HOMMES FIERS DE LA COULEUR DE LEUR PEAU, DIGNES, PAS FORCÉMENT CONTRE LA FRANCE OU EN LUTTE POUR LA DÉCOLONISATION, FIER DE LEUR VRAIE PATRIE, LA MARTINIQUE.

MAÎTRE MANVILLE DÉPLORE L’ATTITUDE DE CERTAINS QUI PARTIS DE RIEN ET QUI UNE FOIS QU’ILS SE SONT ÉLEVÉS SOCIALEMENT, ONT HONTE DE LEUR PEAU, ESSAIENT DE CACHER LEURS ORIGINES.

SON PÈRE NÉ EN 1888,  A COMMENCÉ À TRAVAILLER À 14 ANS DANS L’ORFÈVERIE CHEZ QUELQU’UN. A L’ÉPOQUE, QUAND VOS PARENTS N’ÉTAIENT PAS MÉDECINS, AVOCATS OU COMMERÇANTS, ON VENAIT DU « NÉANT ».  SON PÈRE AVAIT INTERROMPU SES ÉTUDES APRÈS LE FAMEUX CERTIFICAT D’ÉTUDE. PUIS IL A REPRIS EN APPRENANT TOUT SEUL, EN
AUTODIDACTE À LA LUMIÈRE DE BOUGIE OU À LA LAMPE À PÉTROLE, LE SOIR. IL AIMAIT LE SAVOIR. IL APPARTENAIT À CETTE RACE D’HOMMES DONT L’AMBITION ÉTAIT D’ACQUÉRIR UN MAXIMUM DE CONNAISSANCES. ILS AVAIENT DONC UN FORMATION DU TYPE PANORAMIQUE.

SON PÈRE AVAIT UNE «FORMATION» EN DROIT, EN MÉDECINE, EN PHARMACIE. IL ÉTAIT UN EXCELLENT ORATEUR AUSSI. IL EST DEVENU UN AVOCAT DÉFENSEUR DIT « MARRON ». EN EFFET, LA LOI AUTORISAIT QUE DES GENS SANS DIPLÔME PUISSE PLAIDER COMME « DÉFENSEUR OFFICIEUX ». MARCEL MANVILLE SE SOUVIENT QU’IL FAISAIT L’ÉCOLE BUISSONNIÈRE POUR ALLER LE VOIR PLAIDER ET QU’IL CRAIGNAIT DE LE VOIR « ÉCRASER » PAR DES « CONFRÈRES EN ROBE » ET COMMENT IL ÉTAIT FIER DE VOIR QU’IL LEUR TENAIT TÊTE.

SON PÈRE AIMAIT JEAN JAURÈS ET IL EST DEVENU SOCIALISTE AU POINT DE NE PAS BAPTISER SES 9 ENFANTS. IL N’ALLAIT PAS À L’ÉGLISE. MARCEL EST L’HÉRITIER EN PARTIE DE SON ÉDUCATION. LE PETIT MARCEL A DÛ TRÈS TÔT ASSUMER LES POSITIONS PARTICULIÈREMENT TRÈS RADICALES DE SON PÈRE. IL ÉTAIT À L’ÉPOQUE TRÈS MAL VU D’ÊTRE « SOCIALISTE ».

MARCEL MANVILLE PASSERA DU CRÉOLE AU FRANÇAIS SANS AUCUN COMPLEXE PENDANT CET ENTRETIEN ET IL S’EN EXPLIQUE. IL A DEUX LANGUES, LE CRÉOLE C’EST LA LANGUE MATERNELLE ET LE FRANÇAIS C’EST LA LANGUE DE « L’AMÈRE PATRIE ».

SA MÈRE, ELVIRE, QUI AVAIT POUR NOM DE JEUNE FILLE ALTHONE, ÉTAIT UNE DESCENDANTE DE DUBUC, CE «VAGABOND » DE FLIBUSTIER ET NÉGRIER. EN EFFET, SA GRAND-MÈRE ÉTAIT À TROIS QUART BÉKÉ. L’ARRIÈRE GRAND-MÈRE AVAIT COUCHÉ AVEC LE FAMEUX DUBUC, LA CHAIR ÉTANT FAIBLE ET L’ESPRIT PROMPT. MARCEL MANVILLE TROUVE DANS TOUT CELA UNE IRONIE TOTALE DE L’HISTOIRE. EN 1908, ILS ONT TROUVÉ UN CODICILLE – UN BOUT DE TESTAMENT – DANS LEQUEL DUBUC QUI AVAIT EU UN ENFANT NATUREL OU « ICH KONE » OU « ICH KOKÉ-JÉTÉ », LAISSAIT QUELQUES LOUIS D’OR À LA FAMILLE ALTHONE. MANVILLE NOUS APPREND AUSSI QUE LA FAMILLE DARSIÈRES DESCEND EN PARTIE AUSSI DE DUBUC.

GRÂCE À L’HÉRITAGE, SA GRAND-MÈRE A PU S’INSTALLER EN TANT QUE PATISSIÈRE. IL SE SOUVIENT QUE « MAN MOUSOUNE » FAISAIT D’EXCELLENTS BONBONS ET TABLETTES COCO.

LE PREMIER ENFANT DE SA MÈRE, ELLE L’A EU HORS MARIAGE, ELLE EN A CONÇU DE LA HONTE, ELLE SE CACHAIT. CELA MONTRE QUE MALGRÉ DES EXTRAVAGANCES, LE PEUPLE MARTINIQUAIS ÉTAIT PUDIQUE ET PLEIN DE CONTRADICTIONS.

SON PÈRE ÉTAIT SURNOMMÉ « MARÉCHAL NEY » CAR IL AVAIT TOUJOURS UNE ESPÈCE DE CANNE AVEC UNE POINTE EN FER AVEC LAQUELLE IL SE BATTAIT À L’OCCASION.  C’ÉTAIT QUELQU’UN D’ASSEZ DUR MAIS GÉNÉREUX. IL A ÉTÉ SECRÉTAIRE DE MAIRIE À TRINITÉ, PUIS ÉTAIT AVOCAT DÉFENSEUR « MARRON ». IL PLAIDAIT PLUS SOUVENT QUE RAREMENT POUR RIEN. ON LUI DONNAIT PARFOIS UN PEU D’ARGENT.

LA FAMILLE DE MARCEL MANVILLE A CONNU DES « DIFFICULTÉS », MAIS PAS LA MISÈRE. IL TIENT BEAUCOUP À NE PAS ABUSER DES MOTS QU’ON UTILISE. ILS ONT MANGÉ SOUVENT DES « MATÉTÉS », CE MÉLANGE DE FARINE DE MANIOC, DE CHOCOLAT ET D’EAU, C’ÉTAIT PEU NOURRISSANT MAIS CELA REMPLISSAIT BIEN LE VENTRE.

MARCEL VOULAIT ALLER AU LYCÉE CAR ON Y APPRENANT L’ANGLAIS ET ON METTAIT DES CHAUSSURES « FERRÉES » ! MAIS SON PÈRE LUI A DIT QU’IL N’AVAIT PAS LES MOYENS VU QUE TROIS DE SES FILLES ÉTAIENT DÉJÀ EN PENSION AU LYCÉE DE JEUNES FILLES  DE LA RUE ERNEST RENAN À FORT-DE-FRANCE. IL EST FINALEMENT ALLÉ À L’ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE SUPÉRIEURE. IL A PASSÉ SON CERTIFICAT D’ÉTUDE PUIS A CONTINUÉ. LA JEUNESSE D’ALORS AVAIT BEAUCOUP D’AMBITION ET AIMAIT LES ÉTUDES.

SON PÈRE ÉTAIT UN HOMME TRÈS FIER. AUSSI QUAND MARCEL A RATÉ LAMENTABLEMENT SON CERTIFICAT LA PREMIÈRE FOIS, IL L’A TRAITÉ DE CRÉTIN MAIS TROUVAIT QUE CELA ÉTAIT POSITIF CAR L’ON POURRAIT CONSTATER CONCRÊTEMENT QUE LUI, ALORS CONSEILLER GÉNÉRAL DE CANTON, N’UTILISAIT PAS « LE FILON » POUR FAIRE RÉUSSIR SES ENFANTS. CELA A MARQUÉ MARCEL MANVILLE QUI JAMAIS N’A UTILISÉ LE FILON POUR SA FAMILLE.

L’INVITÉ DE L’ÉMISSION ÉTAIT MAÎTRE GÉRARD DORWLING-CARTER QUI CONSIDÈRE MAÎTRE MANVILLE COMME SON « PÈRE PROFESSIONNEL ». IL L’A INITIÉ AU MÉTIER D’AVOCAT. DORWLING-CARTER TROUVE QUE CE DERNIER EST PLEIN DE CONTRADICTIONS COMME TOUT ANTILLAIS, PLEIN DE TRADITION MAIS AUSSI OUVERT À LA MODERNITÉ, À TOUT CE QUI PEUT BOULEVERSER LES CHOSES.

MAÎTRE MANVILLE NE CROIT PAS QUE L’ON PUISSE INVENTER EN PARTANT DE RIEN. IL APPELLE CELA UTILISER LA « SÉDIMENDATION ». IL FAUT AVOIR UN CERTAIN NOMBRE DE VALEURS MORALES, DU RESPECT POUR LA FEMME, POUR SES ENFANTS, POUR SA VRAIE PATRIE, POUR CE QUI EST BIEN. IL CONÇOIT SON MÉTIER D’AVOCAT COMME DEVANT ÊTRE FAIT AVEC UNE HAUTE CONSCIENCE SANS JAMAIS DEVENIR UN BOUTIQUIER, UN HOMME D’AFFAIRES SANS FOI NI LOI.

MAÎTRE MANVILLE A BEAUCOUP AIDÉ LES JEUNES AVOCATS À ENTRER DANS LE MÉTIER QUE CE SOIT DES ANTILLAIS OU DES FRANÇAIS.

IL N’AIME PAS LES CHOSES MÉDIOCRES OU LES INJUSTICES, C’EST CE GENRE DE CHOSE QUI LE FAIT PARAÎTRE COMME UN « ENRAGÉ ».

IL SE SOUVIENT QUE SON PÈRE ÉTAIT UN PEU DE LA MÊME TREMPE. VERS 1924, LE MAIRE DE TRINITÉ VOULAIT QUE SON SECRÉTAIRE DE MAIRIE FASSE CAMPAGNE POUR LUI. OR SON PÈRE ÉTAIT SOCIALISTE ET A REFUSÉ. IL A ÉTÉ VIRÉ DE LA MAIRIE. TOUTE LA FAMILLE A DÛ ALLER VIVRE AU GROS-MORNE PENDANT 5 ANNÉES. EN 1929, QUAND LA GAUCHE A REPRIS LA MAIRIE DE TRINITÉ, IL A RETROUVÉ SON POSTE ET ILS SONT REVENUS À TRINITÉ.

A LA QUESTION DE SAVOIR SI CES FRÈRES ET SOEURS SONT DEVENUS DES « INTELLECTUELS », MAÎTRE MANVILLE FAIT REMARQUER QU’IL N’Y A PAS D’INTELLECTUELS EN MARTINIQUE, IL N’Y A SELON LUI QUE DES DIPLÔMÉS ! UN INTELLECTUEL EST QUELQU’UN QUI ÉTUDIE UN PROBLÈME, VOIT UN VÉRITÉ ET LE DIT. ICI, ON VOIT LA VÉRITÉ MAIS ON LA « FERME ». ON APPELLE CELA DES INTELLECTUELS « RATÉS ».

POUR LUI DE DROITE OU DE GAUCHE, C’EST L’IMPORTANCE DE LA PLACE DE LA DIGNITÉ QUI IMPORTE. C’EST ELLE QUI EMPÊCHE QU’ON SE COUCHE QUAND IL FAUT SE LEVER OU SE RELEVER.

IL SE SOUVIENT D’UN DE SES INSTITUTEURS, MONSIEUR LONDÉ QUI LUI A TRANSMIS UN CERTAIN NOMBRE DE VALEURS. L’INSTRUCTION QU’IL A REÇUE A FAIT QUE L’IDÉAL POUR LUI A ÉTÉ D’ALLER DÉFENDRE LA PATRIE ALORS QU’IL ÉTAIT FILS UNIQUE – IL AURAIT PU ÊTRE DISPENSÉ.

IL SE SOUVIENT AUSSI DES « TI BAND » CES ENFANTS QUI NE POUVAIENT ALLER À L’ÉCOLE TOUT LE TEMPS CAR ILS DEVAIENT ALLER AIDER LES PARENTS DANS LES CHAMPS.

MAÎTRE MANVILLE, DANS SA JEUNESSE, A FAIT BEAUCOUP DE SPORT NOTAMMENT LE SAUT À LA PERCHE OU LE FOOTBALL – AVEC DES FRUITS-À-PAIN COMME BALLON. POUR LUI, CELA FORME AU COURAGE.

IL PENSE QUE NOUS DEVONS NOUS AMÉLIORER ET APPRENDRE LA LANGUE DU MAÎTRE, LA MAÎTRISER EST NÉCESSAIRE SANS POUR CELA QU’ON CHANGE NOTRE MANIÈRE DE PENSER OU NOUS-MÊME.

COMME JE L’AI DÉJÀ DIT, IL EST POUR UNE UTILISATION JUSTIFIÉE DES MOTS. AINSI DIRE QUE LA MARTINIQUE A CONNU L’OCCUPATION PENDANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE EST INEXACT, NOUS AVONS CONNUS DES BRIMADES ETC

EN TANT QU’ANIMATEUR DE RADIO, J’AI ÉTÉ LE PREMIER À RENDRE HOMMAGE À FRANTZ FANON DANS UNE ÉMISSION AVEC MAÎTRE MANVILLE. JE ME SOUVIENS QU’ON A ESSUYÉ LES PIRES INSULTES. ALORS QUE MAINTENANT TOUT LE MONDE MET EN AVANT LE MÊME FRANTZ FANON, AUTREFOIS BANNI.

POUR CE QUI EST DES BARRIÈRES SOCIALES, MAÎTRE MANVILLE TÉMOIGNE QUE C’ÉTAIT VRAIMENT LE CAS POUR CONTINUER APRÈS LE CERTIFICAT D’ÉTUDE. IL NE TROUVE AUCUN CAS D’UN FILS D’OUVRIERS AGRICOLES DE SON ÉPOQUE QUI SOIT DEVENU INSTITUTEUR OU AUTRE. IL SE SOUVIENT QUE CES ENFANTS-LÀ MANGEAIENT DU PAIN À L’HUILE DANS LA COURS MATIN ET MIDI.

IL A PASSÉ 33 ANS EN FRANCE ET IL CONFIRME QU’IL Y A TOUJOURS UNE CERTAINE DIFFICULTÉ À SE RÉADAPTER À LA SOCIÉTÉ MARTINIQUAISE CAR ON VOUS CONSIDÈRE COMME UN ÉTRANGER. IL Y A COMME UNE SORTE D’HOSTILITÉ ENVERS CEUX QUI SONT PARTIS. POURTANT, POUR CELUI QUI VEUT OUVRIR SON ESPRIT SUR LA GRANDEUR DU MONDE, IL EST INDISPENSABLE DE SORTIR DE SON ÎLE AU MOINS UNE FOIS !

LE PÈRE DE MARCEL MANVILLE EST DÉCÉDÉ EN 1938. EN SEPTEMBRE 1939, IL ARRIVE AU LYCÉE. C’EST AUSSI LE DÉBUT DE LA GUERRE ET L’ARRIVÉE DE L’AMIRAL ROBERT. CELA CORRESPOND À UNE PÉRIODE DE DISETTES. TOUS LES MAIRES DE COMMUNES ONT ÉTÉ REMPLACÉS PAR DES MAIRES BLANCS. TOUS LES MAÎTRES D’ÉCOLE QUI N’AVAIENT PAS D’ENFANTS SONT SUSPENDUS. LA FRANC-MAÇONNERIE EST DISSOUTE. ET TOUT CE QUI ARRIVAIT LÀ-BAS ARRIVAIT VITE ICI COMME PAR EXEMPLE LES CHANTIERS DE JEUNESSE. MARCEL REFUSERA D’Y ADHÉRER MALGRÉ L’INSISTANCE DE SON ONCLE QUI DANS UN PREMIER TEMPS, EN TANT QU’ANCIEN COMBATTANT ET DE VERDUN, FUT POUR LE MARÉCHAL PÉTAIN. MARCEL MANVILLE A TOUJOURS ÉTÉ CONTRE TOUTES LES SORTES D’EMBRIGADEMENT.

IL NE VOIT PAS QUE DU NÉGATIF DANS LA PÉRIODE DITE « AMIRAL ROBERT ».  CELA NOUS A PERMIS DE NOUS DÉCOUVRIR, DE DÉCOUVRIR NOS POSSIBILITÉS. BRUSQUEMENT IL Y A EU LE BLOCUS MAIS AUSSI LA DÉMONSTRATION DE NOS CAPACITÉS. LA NOIX DE COCO EST DEVENUE UNE MATIÈRE PREMIÈRE POUR FABRIQUER DU SAVON, DE L’HUILE ETC LES VIEUX PNEUS SERVAIENT POUR FAIRE DES CHAUSSURES, NE PARLONS MÊME PAS DES MARAIS SALANTS. ON UTILISAIT LA FARINE DE MANIOC POUR FAIRE DU PAIN OU DES GÂTEAUX.

MARCEL MANVILLE SE RAPPELLE QU’IL Y AVAIT EN MARTINIQUE PLUS DE 10.000 MARINS MILITAIRES FRANÇAIS QUI MANGEAIENT EUX À LEUR FAIM. IL MANQUAIT LE BOIS POUR FAIRE LES CERCEUILS. CETTE PÉRIODE EST MARQUÉE PAR LUI COMME ÉTANT AUTORITAIRE, BRUTALE, REMPLIE DE DÉPORTATIONS VERS LA GUADELOUPE ET DE MÉPRIS RACIAUX. IL RAPPELLE AUSSI QUE LES SOUS-MARINS ALLEMANDS ARRIVAIENT À LA RADE DE FORT-DE-FRANCE.

MAÎTRE MANVILLE RAPPELLE QUE L’OR DE LA BANQUE DE FRANCE A ÉTÉ STOCKÉ EN MARTINIQUE PENDANT LA GUERRE SANS AUCUNE CONTREPARTIE POUR LES MARTINIQUAIS.

EN 1942, LES AMÉRICAINS ONT FAILLI DÉBARQUER À LA MARTINIQUE.

IL N’EST PAS PARTI EN DISSIDENCE À CE MOMENT-LÀ CAR C’ÉTAIT COMME POIGNARDER SA PROPRE MÈRE. PUIS, IL EST PARTI COMME ENGAGÉ VOLONTAIRE PLUS TARD.

PENDANT TOUTE LA SECONDE GUERRE, LES ALLIÉS ONT TOUT FAIT POUR MARGINALISER LA PARTICIPATION DE LA FRANCE DANS LA LIBÉRATION DU PAYS. CE SONT LES RUSSES QUI ONT ENSUITE POUSSÉ À L’IMPLICATION DES TROUPES FRANÇAISES AU COMBAT.

LE GÉNIE DES MARTINIQUAIS, LE MOUVEMENT POPULAIRES ET LES PRÉMISSES DE LA FUTURE DÉFAITE SUITE À CELLE DE STALINGRAD ONT POUSSÉ AU DÉPART L’AMIRAL ROBERT.

LA FRANCE A ÉTÉ LIBÉRÉ ESSENTIELLEMENT PAR LES TROUPES DE L’EMPIRE – LES TROUPES DITES INDIGÈNES. A UN TEL POINT QU’ILS ONT «BLANCHI » LES DIVISIONS QUAND LA VICTOIRE S’APPROCHAIT. IL EXISTAIT QUAND MÊME UNE CERTAINE SÉGRÉGATION RACIALE DANS L’ARMÉE.

L’ARMÉE « ANTILLAISE » A PARTICIPÉ GRANDEMENT À LA LIBÉRATION DE TOULON ET DE LA FRANCE. MARCEL MANVILLE SE SOUVIENT QUE C’ÉTAIT AUSSI DANS UN HIVER TRÈS RIGOUREUX OÚ TOUT GELAIT SUR PLACE. ET QUE SUITE À DES RELATIONS CONFLICTUELLES AVEC UN DE SES SUPÉRIEURS QUI LE DÉTESTAIT, CELUI-CI A VOULU QU’ON SE METTE TORSE NU DANS LE FROID ET QU’IL A REFUSÉ. CE QUI A FAILLI LE FAIRE PASSER EN CONSEIL DE GUERRE.

MAÎTRE DORWLING-CARTER FERA UNE LECTURE DE LA FAMEUSE LETTRE DE FRANTZ FANON À SES PARENTS QU’ON A RETROUVÉE DANS UN COFFRE SUITE AU DÉCÈS DE SA MÈRE EN 1981.

« Chers parents ,

Aujourd’hui , 12 avril.Un an que j’ai laissé Fort -de-France.

Pourquoi ?Pour défendre un idéal obsolète.Je crois que cette fois j’y
resterai.Dans toutes les bagarres où j’ai été , j’ai toujours eu le soucis de
vous revenir et aussi de la veine.Mais je me demande en ce jour si l’épreuve ne
me sera pas imposée de sitôt.Je doute de tout , même de moi.Si je ne retournais
pas , si vous appreniez un jour ma mort , face à l’ennemi , consolez-vous ,
mais ne dîtes jamias : il est mort pour la belle cause.Dites : Dieu l’a rappelé
à lui ; car cette fausse idéologie , bouclier des laîciens et des politiciens
imbéciles ne doit plus nous illuminer.Je me suis trompé.

Rien ici , rien qui justifie cette subite décision de me faire le
défenseur des intérêt du fermier quand lui-même s’en fout.On vous cache
beaucoup de choses .Mais vous les saurez par Manville ou Mosole.Nous sommes
trois au régiment. Dispersés , nous nous écrivons , quand bien mêmes
disparaîtraient deux , le troisième vous révèlera les affreuses vérités.Je pars
demain , volontaire pour une mission périlleuse , je sais que j’y resterai . »

PIERRE MOSOLE, FRANTZ FANON ET MARCEL MANVILLE ONT ÉTÉ INSÉPARABLES PENDANT CES PÉRIODES TROUBLES, ILS SONT PARTIS ENSEMBLE AU FRONT.

MAÎTRE MANVILLE RAPPELLE QUE C’EST VOTRE SERVITEUR MANO QUI FUT LE PREMIER À VALORISER L’APPORT DE FANON À LA MARTINIQUE, À LE RÉHABILITER, À LUI RENDRE UN HOMMAGE.

PIERRE MOSOLE ÉTAIT UNE « MAGNIFIQUE SOLDAT », UN SOLDAT HÉROÏQUE.

ET POUR LES ANECDOTES AMUSANTES, MARCEL MANVILLE SE SOUVIENT DES FARCES QU’ILS SE FAISAIENT À ORAN EN ALGÉRIE NOTAMMENT DE LA PART DE FRANTZ FANON. EN EXEMPLE, UN JOUR, ILS ONT LAISSÉ FRANTZ PARTIR SEUL AU CINÉMA ET CELUI-CI EST TOMBÉ SUR UN VRAI « NAVET ». A SON RETOUR, POUR SE « VENGER », IL A PRÉTENDU AVOIR VU UN FILM EXTRAORDINAIRE AVEC DES SOLDATS NOIRS AMÉRICAINS EN VEDETTE ET MÊME DES GRANDS MUSICIENS JAZZMEN. ET FORCÉMENT PIERRE ET MARCEL SE SONT PRÉCIPITÉS AU CINÉMA EN QUESTION POUR NE PAS RATER LA SECONDE ET ULTIME SÉANCE !

LA GUERRE FINIE, MARCEL MANVILLE A PU REPRENDRE SES ÉTUDES EN DROIT BÉNÉFICIANT DES MOYENS D’INSERTION MIS EN PLACE AU BÉNÉFICE DES COMBATTANTS DE RETOUR DANS LA VIE CIVILE.

IL A ÉTÉ ÉLU PRÉSIDENT DE L’UNION DES JEUNES AVOCATS, LE PREMIER COMMUNISTE, LE PREMIER NOIR ÉLU À UNE TELLE ASSEMBLÉE PROFESSIONNELLE.

MARCEL MANVILLE SE RAPPELLE COMMENT IL ÉTAIT DÉMUNI AU POINT QUE QUELQU’UN LUI A PASSÉ UN GRAND APPARTEMENT DANS LE 17IEME ARRONDISSEMENT. QUAND IL OUVRAIT SA PORTE AUX FUTURS CLIENTS, ON PENSAIT QUE C’ÉTAIT LE GARÇON DE SERVICE. IL ASSISTAIT LES GENS MODESTES, PUIS SONT VENUS LES PROCÈS POUR DES MINEURS EN GRÈVE ET AUSSI DES PROCÈS LIÉS À LA DÉCOLONISATION.

POURQUOI EST-IL DEVENU COMMUNISTE ? IL Y VOIT DEUX RAISONS. PREMIÈREMENT LA GUERRE D’ALGÉRIE ET DEUXIÈMEMENT LA RENCONTRE AVEC ROGER GARAUDY. IL SE RAPPELLE ÊTRE ALLÉ À UNE MANIFESTATION D’ÉTUDIANTS COMMUNISTES ET QUE LA POLICE S’EN EST VITE PRIS EN PARTICULIER AUX ÉTUDIANTS DE COULEUR ET QUE LES SEULS À L’AVOIR DÉFENDU ÉTAIENT SES « CAMARADES ». IL SE SOUVIENT AUSSI DE JEAN-PIERRE MOUNIER QUI VENAIT DU MILIEU CATHOLIQUE SOCIAL.

IL A TROUVÉ UNE CERTAINE FRATERNITÉ  DANS LES COMMUNISTES.  IL AVAIT UNE FAMILLE AU PALAIS, APRÉS CELLE DU FOOTBALL, CELLE DES COMBATTANTS DE LA SECONDE GUERRE.

MAÎTRE DORWLING-CARTER RAPPELLE SON SURNOM ÉVOCATEUR DE « POMPIER INTERNATIONAL ». MARCEL MANVILLE EN TANT QU’AVOCAT MILITANT S’EST RETROUVÉ TRÈS TÔT EN ALGÉRIE D’OÚ IL A ÉTÉ EXPULSÉ PLUS D’UNE VINGTAINE DE FOIS. IL A NOTAMMENT DÉFENDU DES JEUNES FILLES AYANT PRIS LE MAQUIS POUR LUTTER POUR L’INDÉPENDANCE. IL SE RAPPELLE QU’ON LEUR A PROPOSÉ DE LES LIBÉRER SI ELLES DISAIENT QU’ELLES Y ÉTAIENT ALLER JUSTE POUR APPORTER DES SOINS À LEURS « FRÈRES » BLESSÉS AU COMBAT ET QU’ELLES ONT PRÉFÉRÉS QU’ON LAISSE LOA QUALIFICATION DÉFAVORABLE DE « PATRIOTISME ».

IL SE SOUVIENT AUSSI QUE C’EST LUI QUI A ENVOYÉ LE JEUNE MAÎTRE JACQUES VERGÈS QUI TRAVAILLAIT DANS SON CABINET, POUR LA PREMIÈRE FOIS, EN ALGÉRIE.

LA GUERRE D’ALGÉRIE A ÉTÉ LA PREMIÈRE RUPTURE DÉCISIVE DE SA VIE. MAÎTRE MANVILLE NE VEUT PAS ÉVOQUER EN DÉTAIL LES GRANDS PROCÈS « MILITANTS » CAR SELON LUI, N’IMPORTE QUEL AVOCAT AURAIT AGI COMME LUI, PAR DEVOIR ET PAR MÉTIER.

EN 1961, IL A ÉTÉ INTERDIT DE SÉJOUR ET LE POUVOIR LUI A FAIT UNE PROPOSITION COMME QUOI ILS ALLAIENT RETIRER LA MESURE « EN TOUTE DISCRÉTION ». MANVILLE A REFUSÉ EN RÉCLAMANT UNE DÉCLARATION OFFICIELLE  DU GOUVERNEMENT QUI RECONNAISSAIT PAR LÀ QU’IL AVAIT ÉTÉ VICTIME D’UNE ERREUR JUDICIAIRE. IL A FINALEMENT GAGNÉ SON PROCÈS CONTRE L’ETAT FRANÇAIS ET REÇU 20.000 FRANCS. CE QUI LUI A PERMIS D’ACHETER SA FAMEUSE PROPRIÉTÉ EN FRANCE.

MAÎTRE MANVILLE A TOUJOURS ÉTÉ SURPRIS DE LA PERSISTANCE DE LA FRATERNITÉ ENTRE LES PEUPLES MALGRÉ LES GUERRES QUI PEUVENT LES OPPOSER.

COMME AUTRE ÉVÉNEMENT MARQUANT, IL A ÉTÉ TOUCHÉ QUAND LE PRÉFET DE LA MARTINIQUE A REFUSÉ QUE L’ON RENOMME LA RUE PAILLE « RUE MARIUS MANVILLE » AU MOTIF QUE SON FILS AVAIT ÉTÉ « INTERDIT » PAR LA RÉPUBLIQUE.

LA GUERRE D’ALGÉRIE LUI A APPRIS QU’IL N’Y AVAIT RIEN À FAIRE DANS LE CONFLIT QUI OPPOSE MAÎTRE ET ESCLAVE.

MALGRÉ LES CONFLITS, IL FAUT CONTINUER À SE PARLER À « HAUTEUR D’HOMMES », EN SE RESPECTANT, AVEC DIGNITÉ SANS CONDESCENDANCE ENVERS QUI QUE CE SOIT.

POUR SA PART, MALGRÉ LES NOMBREUX COUPS REÇUS, IL N’A GARDÉ AUCUNE RANCOEUR, IL N’EST PAS DEVENU ANTI-BLANC POUR AUTANT.

JE TENAIS À VOUS OFFRIR CETTE ARCHIVE ET JE VOUS PRIE DE L’ÉCOUTER AVEC BEAUCOUP D’ATTENTION ET D’ÊTRE INDULGENT QUANT À LA QUALITÉ DE L’ENREGISTREMENT OÚ QUELQUEFOIS IL Y A DES « BROUILLAGES ». LES CONDITIONS DE L’ÉPOQUE ÉTAIENT DIFFICILES. JE TENAIS À VOUS LE FAIRE ÉCOUTER TEL QUE PAR SOUCI D’AUTHENTICITÉ. JE REMERCIE LES 3 TECHNICIENS À SAVOIR JOCELYN CATAN, JEAN-MARIE FLORINE ET DANS LE STUDIO CROIX DE BELLEVUE, YANNICK RENÉ-CORAIL.

A LA FIN DE L’ÉMISSION, J’AI FORMULÉ LE VOEU QUE LES AUTRES RADIOS LUI RENDENT AUSSI UN HOMMAGE LAISSANT LA POLITIQUE, LES CANCANS DE CÔTÉ. QU’EN A-T-IL VRAIMENT ÉTÉ ? EN TOUT CAS JE CONSTATE QU’ON N’A PAS FAIT ASSEZ POUR LUI RENDRE HOMMAGE.

MANO LOUTOBY LE VENDREDI 30-12-2016

SI VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS, CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT – MERCI :

http://www.manoradiocaraibes.com/marcel_manville-merci.ws

Image de prévisualisation YouTube

VOUS POUVEZ VISITER MES SITES ET MON BLOG EN CLIQUANT SUR LES LIENS SUIVANTS – MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION :

http://www.manomerci.com/

http://www.manoradiocaraibes.com/

http://manoloutoby.com/

pas de réponses

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus